Pour une raison ou une autre, on peut perdre une ou plusieurs dents. Cela peut occasionner des gênes et des inconforts. La plupart des personnes ont recours à des prothèses dentaires pour parer à la situation. Toutefois, le choix de la prothèse n’est pas évident. Certains opteront pour le bridge, tandis que d’autres préfèrent les implants. Comment se décider ? Les spécialistes des centres dentaires Excell-Sante à Paris vous guideront dans vos choix.

Implant dentaire ou bridge : définition

Le bridge est un système de prothèse dentaire en métal. Il est rempli de céramique qui possède la même couleur que la dent. Pour le fixer, on se sert des dents disponibles autour du trou. Il faut pour cela placer des couronnes sur les dents à droite et à gauche de l’emplacement prévu. Le délai de cicatrisation ne dure que quelques semaines. L’implant quant à lui consiste à creuser un trou d’à peu près 2 mm dans la mâchoire. Le dentiste y insère par la suite une racine artificielle en titane. Cette matière est biocompatible avec le corps humain. La racine se soude à l’os de la mâchoire et s’intègre entièrement à celle-ci. Cette racine recevra d’abord une couronne temporaire. Au bout de 3 mois, lorsqu’il est complètement cicatrisé, il accueillera la couronne en céramique définitive. Cette nouvelle dent se mêlera facilement aux vraies dents restantes.

Implant dentaire ou bridge : les avantages

Le bridge est une prothèse très courante et habituelle. Tous les centres dentaires pratiquent cette intervention. Il est facile à poser et ne nécessite pas d’opération chirurgicale par le dentiste. Le bridge remplace sans problème des dents manquantes. En plus, il ne coûte pas cher. Un autre avantage réside notamment dans le fait qu’il permet de couvrir les dents voisines si celles-ci sont déjà endommagées. Le bridge doit être remplacé tous les 15 ans peu importe les soins apportés. L’implant dentaire offre un confort inégalable. Le résultat est époustouflant puisqu’on ne fait pas de différence entre l’implant et la vraie dent. Il ne gêne pas pendant la mastication et ne fait courir aucun risque aux autres dents ou à la masse osseuse, contrairement au bridge qui peut abîmer l’os au fil du temps. L’implant, s’il est bien entretenu, avec un brossage quotidien et visite régulière chez le dentiste, peut durer jusqu’à 40 ans sans être remplacé.

Implant dentaire ou bridge : les inconvénients

Afin de poser correctement le bridge, il faut aux moins deux dents saines pour le supporter. Les dents doivent être préalablement limées et trouées pour accueillir les dispositifs. Le risque majeur réside dans le fait qu’il soit possible de toucher un nerf, ce qui entraînera la mort des dents. Un autre problème est le fait que le bridge ne soit pas accroché directement à la mâchoire. Le risque de le faire bouger ou de le perdre au mauvais moment est assez élevé. Pour limiter les dégâts, il est conseillé de le fixer avec de la crème adhésive. La pose de l’implant dentaire se déroule dans un véritable bloc opératoire. Étant une intervention chirurgicale, le processus peut comporter quelques risques. Le temps de cicatrisation dure plus ou moins longtemps, ce qui peut engendrer des complications si le patient n’est pas vigilant. Il faut de ce fait une hygiène bucco-dentaire irréprochable. L’opération n’est pas recommandée aux personnes atteintes de maladies chroniques telles que le diabète ou les maladies cardiovasculaires.

Implant dentaire ou bridge : le tarif

Le coût pour la mise en place d’un bridge tourne autour de 800 euros environ. C’est une procédure standard que l’assurance rembourse à hauteur de 50 %. Quant aux implants dentaires, ils peuvent atteindre les 2000 ou 3000 euros très rapidement. Le tarif dépend du dentiste, de la zone géographique, du nombre et de la qualité des implants. Contrairement au bridge, la sécurité sociale ne prend en charge qu’un forfait fixe de 400 euros. Néanmoins, si l’opération se déroule à Paris, dans l’un des centres dentaires Excell-Sante, cela ne vous coûtera pas cher. Ce sont des centres conventionnés pratiquant des politiques tarifaires accessibles à tous.