Bien que les implants dentaires soient aujourd’hui à la portée de tous, c’est un processus qui existe depuis de nombreuses années. D’après les historiens, il faudrait remonter jusqu’à l’époque de l’Égypte ancienne pour retrouver les premières tentatives. Toutefois, il faudra attendre la moitié du XXème siècle pour trouver des tests plus concluants. Grâce à ce procédé, de nombreuses personnes ont pu retrouver le sourire et le plaisir du quotidien.

Les premiers implants dentaires

À une époque très lointaine, les hommes ont déjà commencé à chercher des solutions pour combler le vide laissé par le manque des dents. Maladies, accidents, bactéries sont des causes de perte de dents. Pour les remplacer, les égyptiens d’antan ont conçu des dents en ivoire sculptées. Par la suite, vers la fin du 19ème siècle, les dents en or ont fait leur apparition. Cependant, les implants dentaires tels que nous les connaissons aujourd’hui ont été découverts vers les années 1950 au cœur de la Suède. C’est le professeur Per Ingvar Brånemark qui s’est rendu compte des propriétés intéressantes du titane. Il commence alors à faire des expériences sur des personnes qui ont des dents manquantes. Il créé une vis en titane qu’il fixe ensuite dans la mâchoire et qui accueillera une prothèse dentaire. Il faudra par contre attendre 1980 pour qu’il présente le résultat de ses expériences. Ce n’est seulement qu’en 1981 que les premiers implants dentaires officiels voient enfin le jour.

Du titane au polymère

L’objectif de l’implant est de procurer les mêmes avantages que les dents naturelles. C’est pourquoi le titane était efficace. Il avait cette propriété de biocompatibilité qui le permettait de se souder parfaitement à l’os de la mâchoire. Une fois soudé, il reçoit une petite butée sur laquelle la nouvelle dent sera posée. Pour ce faire, le dentiste prend les empreintes de vos dents pour ensuite en créer une nouvelle en partant de cette base. On appelle cette nouvelle dent « une couronne » qui sera colorée à la même teinte que vos vraies dents pour garder cet aspect naturel. Jusqu’à un certain moment, seul le titane pouvait supporter toute cette procédure. Depuis quelques temps pourtant, d’autres spécialistes se sont penchés sur la question. Ils ont pu concevoir d’autres alliages de titanes pour obtenir d’autres produits. C’est ainsi que les implants dentaires en zircone ou en polymère ont fait leur apparition. Ces implants sont encore plus vrais que nature.

Une pose parfaite

Toujours dans le souci de parfaire la procédure, les nouvelles technologies sont de plus en plus intégrées lors des opérations d’implantations dentaires. Pour réaliser des implantations parfaites, les technologies d’imagerie sont maintenant indispensables. Avant l’opération, le patient doit passer par un scanner 3d dit cône beam pour évaluer l’état de sa mâchoire. En même temps, des radios complètes de sa bouche sont prises pour en faire une modélisation en 3D. Celle-ci permet de simuler l’intervention et réaliser une reconnaissance pour savoir exactement où implanter les dents. Elle offre également l’occasion d’examiner en profondeur les capacités de la masse osseuse. Pour terminer, le dentiste développera un petit guide qui l’aidera lors de l’intervention proprement dite. Une technique qui fera gagner du temps au dentiste notamment.

Les centres dentaires Excell-Sante

Les centres dentaires Excell-Sante s’efforcent d’être au courant de ces nouvelles pratiques. Situés en plein Paris, les différents centres dentaires sont dotés de tous les équipements nécessaires pour réaliser ce type d’intervention. Les salles d’opérations sont à la pointe de la technologie pour permettre aux dentistes d’exercer dans les meilleures conditions possibles. Le personnel et les dentistes sont à l’écoute des besoins des patients. Ils sauront répondre à toutes vos questions.