Épilation laser : tout ce qu’il faut savoir avant de passer à l’acte

L’épilation laser est une méthode efficace pour venir à bout des poils. Grâce à cette technologie, vous pouvez dire adieu aux poils pour toujours. Cependant, certaines contre-indications sont à connaître pour pouvoir profiter des avantages de l’épilation laser dans des conditions optimales.
Le fonctionnement du laser repose sur la destruction du follicule pileux à la racine d’un poil par l’exposition du poil à un faisceau de lumière. La technique de l’épilation laser est efficace, mais plusieurs points entrent en ligne de compte pour la réussite du traitement. Avant d’avoir recours à cette pratique, il est important que vous examiniez les indications et les risques liés à l’épilation laser. Notre centre à Paris 11e fait le point pour vous.

Quelles sont les contre-indications de l’épilation laser ?

Dans certains cas, l’épilation laser est déconseillée. C’est le cas par exemple si vous êtes enceinte, ou si vous prenez des médicaments photo sensibilisants et anti-acnés, car ils constituent une contre-indication temporaire de l’épilation laser. Avant de vous lancer dans un traitement d’épilation laser, il est donc nécessaire d’avoir l’avis de votre médecin traitant.
D’autres cas de figure rendent l’épilation laser dangereuse pour la santé ou moins efficace, comme la présente de grains de beauté, sur la zone à épiler. Ils doivent être contournés par le faisceau laser. Enfin, les tatouages sont déconseillés, car la présence trop rapprochée d’un laser pourrait provoquer une brûlure ou une infection cutanée.

Quels sont les risques de l’épilation laser ?

L’épilation laser présente toutefois certains risques, si les conditions d’exécution ne sont pas respectées. Par exemple, en cas de mauvais calibrage de la machine, des brûlures peuvent apparaître en fin de séance. Des lésions oculaires sont aussi des risques encourus durant les séances d’épilation laser lorsque les yeux ne sont pas correctement protégés.
Lorsque la technique du laser n’est pas adaptée au type de peau du patient ou est mal réalisée, une cicatrice permanente pourrait se former, et une dépigmentation peut également être occasionnée à la suite d’une exposition au soleil ou à l’utilisation du laser sur une peau trop foncée ou très claire (type roux).
Enfin, la repousse paradoxale fait partie des risques de l’épilation laser. Elle représente une pousse du poil au lieu de sa surpression, notamment lorsque le patient souffre d’un dérèglement hormonal.

S’adresser à des professionnels pour l’épilation laser

L’épilation laser doit être pratiquée par des professionnels qui maîtrisent la biologie de la peau. Le laser produit une onde spécifique qui doit détruire exclusivement les bulbes pileux. Il faut être expérimenté pour bien calibrer l’appareil afin de ne pas endommager la peau avoisinante. Les conséquences d’une mauvaise épilation laser sont nombreuses et peuvent être définitives.
Les médecins du centre de santé Richard Lenoir au 48, rue Saint-Sébastien 75011 Paris sont habilités à déceler les pathologies cutanées. Ils tiennent compte des contre-indications possibles du patient, et effectuent des tests sur la peau avant de procéder à l’épilation laser. Tout un travail minutieux est effectué par notre équipe de médecins passionnés afin de vous assurer une meilleure expérience sans douleur et sans séquelle.

Articles similaires

Blanchiment dentaire : la technique ambulatoire

Le recours au blanchiment dentaire se fait de plus en plus actuellement. Pour de nombreuses raisons, les couleurs des dents sont altérées au fil du temps. Ce qui n’est pas souvent à notre avantage. Les avancées technologiques d’aujourd’hui permettent de corriger ces...

Implant dentaire : histoire, origine et évolution

Bien que les implants dentaires soient aujourd’hui à la portée de tous, c’est un processus qui existe depuis de nombreuses années. D’après les historiens, il faudrait remonter jusqu’à l’époque de l’Égypte ancienne pour retrouver les premières tentatives. Toutefois, il...

Sinus lift : une greffe osseuse avant l’implant dentaire

La nouvelle est désagréable. Quand on a pris la décision de se faire poser un implant dentaire, il est relativement inquiétant d’apprendre qu’on a la mâchoire trop fine pour supporter cette intervention. Il faut dans ce cas prévoir une greffe osseuse dentaire, le...