En orthodontie, la pose d’un appareil dentaire est généralement recommandée pour venir à bout d’un problème d’alignement des dents ou de la mâchoire. Plusieurs alternatives peuvent être envisagées : le faux palais, la gouttière transparente et les bagues, la solution la plus utilisée par les orthodontistes. Toutefois, celles-ci peuvent générer des douleurs pendant quelques jours après la pose. Comment en venir à bout ? C’est ce que nous allons voir.

Appareil dentaire : les bagues sont à l’origine de douleurs et blessures

Les bagues constituent l’appareil dentaire le plus utilisé par les praticiens, et pour cause : il s’agit d’une solution très efficace, rapide et durable pour retrouver une dentition de qualité. Cette correction dentaire est proposée aux enfants, aux adolescents mais également aux adultes, qui souhaitent retrouver un bon alignement des dents.

Néanmoins, comme nous l’avons mentionné, cet appareil dentaire peut être douloureux. C’est vrai, les bagues, reliées entre elles par un fil métallique, créent une force sur une ou plusieurs dents, pouvant générer une douleur plus ou moins importante pendant les premiers jours. D’autre part, il est fréquent de voir apparaître de petites blessures à l’intérieur de la bouche, provoquée notamment par les fils orthodontiques. Aussi, l’appareil dentaire est à l’origine d’irritations plus ou moins désagréables, qu’il est nécessaire de soulager.

Comment soulager la douleur liée à la pose d’un appareil d’orthodontie

Pour limiter les douleurs relatives au mouvement des dents, le dentiste peut prescrire un antidouleur à base de paracétamol. Il s’agit du principe actif le plus efficace et performant pour soulager les maux de dents. D’ailleurs, il est disponible en pharmacie sans ordonnance.

Mais alors, comment soulager les irritations liées au frottement de l’appareil dentaire sur les muqueuses ? La cire d’orthodontie semble être la meilleure solution. Il s’agit en réalité d’une protection efficace, à placer directement sur la bague ou le fil métallique à l’origine de l’irritation. Pour cela, il suffit de prélever une petite partie de cire, de la couper et de l’installer sur l’appareil, séché au préalable. Grâce à ce produit, les frottements sont évités.

Il peut arriver, dans le cas d’une alimentation inappropriée ou à la suite d’une mastication trop importante, que la ligature métallique maintenant le fil sur les bagues casse ou se déforme. Dans ce cas, il est nécessaire de prendre rapidement rendez-vous avec l’orthodontiste, afin de réparer efficacement l’appareil et de poursuivre la correction dentaire. Néanmoins, afin de soulager les irritations, la ligature peut être redressée en sa position initiale à l’aide d’un petit objet contondant, comme une gomme de crayon à papier par exemple.

Quelques précautions à prendre pour éviter les désagréments

Afin d’éviter la casse de la correction dentaire, ainsi que les douleurs créées par sa pose, plusieurs méthodes peuvent être envisagées :

  • L’utilisation d’un anesthésiant local avant la pose de l’appareil dentaire : le praticien prescrit généralement un bain de bouche anesthésiant, à utiliser avant le rendez-vous. Ainsi, la bouche est endormie pendant plusieurs heures, limitant ainsi les douleurs. Il faut savoir que la pose d’un appareil d’orthodontie ne peut être réalisée sous anesthésie locale ou général.
  • Une alimentation adaptée : pour éviter d’endommager l’appareil, qui pourrait alors blesser les muqueuses, éviter les aliments durs ou mous est vivement recommandé. Les chewing-gums doivent être proscrits pendant toute la durée de la correction dentaire, puisqu’ils impliquent une activité masticatoire pouvant endommager les fils métalliques.
  • L’utilisation d’une brosse à dents souple : cet accessoire plus doux pour les dents limite les douleurs. D’autre part, le porteur d’un appareil d’orthodontie veillera à effectuer un brossage délicat, pour éviter tout désagrément.