Un abcès au niveau de la dent ou de la gencive est une véritable urgence dentaire, qui doit être prise en charge et soignée très rapidement par un dentiste. En effet, l’abcès ne peut se résorber de lui-même ni être traité par des méthodes naturelles. Toutefois, il est possible de soulager naturellement la douleur induite par ce phénomène, dans l’attente d’un rendez-vous chez un praticien. Quels sont les soins effectués par celui-ci ? Comment soulager efficacement la douleur de cette urgence dentaire ? Explications.

Urgence dentaire : les soins du dentiste sont indispensables

Nous venons de le mentionner, l’abcès est une urgence dentaire qui ne peut être traitée naturellement, mais uniquement par les soins appropriés d’un dentiste. Celui-ci procédera tout d’abord à l’anesthésie locale de la zone, avant de drainer le pus situé dans la pulpe de la dent ou au niveau de la gencive. Ensuite, le dentiste vide la pulpe pour la remplacer par une pâte, visant à éviter la propagation de l’infection.

En revanche, si l’urgence dentaire est trop étendue, dans ce cas, l’extraction de la dent (toujours sous anesthésie locale) devra être envisagée. En effet, nous le verrons un peu plus tard, les complications d’un abcès dentaire peuvent être graves et doivent impérativement être évitées.

Comment soulager la douleur d’un abcès dentaire naturellement ?

Vous le savez, il n’est pas toujours possible d’obtenir une prise en charge rapide par un dentiste. Aussi, à moins de profiter d’un centre dentaire ou d’un service d’urgence dentaire proche de chez soi, soulager la douleur dans l’attente d’un rendez-vous est nécessaire. Voici quelques méthodes naturelles à envisager :

  • L’application d’huile essentielle de clous de girofle : les clous de girofle constituent un excellent anesthésiant, utilisé d’ailleurs dans certains soins dentaires, pour soulager la douleur. Il convient d’en appliquer quelques gouttes, au doigt, sur la dent concernée. Les effets sont très rapides et durables. Dès lors qu’ils se dispersent, n’hésitez pas à renouveler ce traitement.
  • Les solutions homéopathiques : le Pyrogenium 7CH, le Calendula 5 CH et l’Hepar Sulfur 15 CH sont généralement recommandés par les pharmaciens, afin de soulager une urgence dentaire. N’hésitez pas à demander conseil !
  • L’application de froid sur la zone douloureuse : si le froid est lui aussi un bon anesthésiant, il peut également accentuer la douleur. Aussi, avant d’appliquer de la glace sur la mâchoire, pensez à l’enrouler dans un linge, afin d’éviter le contact direct avec la peau.
  • Le bicarbonate de soude en bains de bouche : très efficace pour limiter le gonflement et endiguer la douleur, le bicarbonate de soude peut être utilisé dans le cas d’un abcès dentaire. Pour cela, versez-en une cuillère à café dans un verre d’eau.
  • L’utilisation d’une brosse à dents appropriée : privilégiez une brosse souple et un brossage délicat, pour éviter de réveiller la douleur.

Quelles sont les complications d’un abcès dentaire ?

Nous l’avons vu, une urgence telle que l’abcès peut avoir des conséquences graves sur la santé :

  • La destruction de la dent touchée : celle-ci devra alors être extraite par un dentiste.
  • La propagation de l’infection jusqu’aux sinus et aux voies respiratoires : les bactéries contenues dans le pus généré par l’abcès dentaire peuvent se répandre jusque dans les sinus, les pommettes, mais aussi vers les bronches, créant ainsi une infection respiratoire.
  • La propagation de l’infection jusqu’au cœur : un abcès dentaire non soigné peut engendrer une endocardite bactérienne. Là encore, les bactéries se déplacent dans les vaisseaux sanguins jusqu’aux valvules cardiaques, pouvant causer la mort.
  • La propagation de l’infection jusqu’au cerveau : très rare, cette complication plonge le patient dans le coma.